Si vous ne visualisez pas le message correctement, cliquez ici
bannière USI

Bulletin de l'USI | Avril 2012
trait

MALI

Message de solidarité et d'espoir avec le peuple malien

Ce message lancé par M. Lucien Albert, directeur de l’Unité de santé internationale (USI), s’adresse
à tous les collaborateurs maliens de l’USI et tous ceux qui ont à cœur la santé de la population au Mali.

Crédit : Joyce Maman Dogba, photo prise lors d'un projet mené au Mali

« Avec la prise du pouvoir par la junte militaire et l’avancée des rebelles dans le Nord, ces dernières semaines ont été très éprouvantes pour le peuple malien et ses nombreux amis. Nous faisons partie de ces derniers et parmi les plus anciens : des amis qui travaillent main dans la main avec leurs partenaires maliens depuis bientôt 20 ans pour améliorer la santé de la population. Maintenant que nous savons nos employés maliens et leur famille en sûreté, nous prenons la pleine mesure de cette crise et pensons à l’avenir, non sans une certaine inquiétude et la nostalgie du long chemin parcouru au fils des ans. » 
>>> Lire la suite

LA VIE DES PROJETS

Le Mali : ces questions dont nous espérons nous préoccuper à nouveau

Alors que l’incertitude pèse encore, nos partenaires maliens poursuivent leur travail tant bien que mal. Les articles qui suivent présentent deux activités, l’une récemment menée, l’autre reportée suite au putsch. Les questions abordées lors de ces événements traduisent bien les grandes avancées qui ont été faites durant les vingt dernières années. Parce que nous espérons que ces questions occuperont à nouveau bientôt le devant de la scène, nous vous proposons d’en savoir plus sur :

- La formation de formateurs sur l’égalité femme-homme et santé : de l’intention à l’action, un texte écrit par Sayon DOUMBIA, Administrateur de l’Action Sociale, Conseiller en Développement Organisationnel Kayes. >>> Lire l'article

- La mortalité maternelle au Mali : des études de longue haleine sur le terrain débouchent sur des conseils pratiques.  >>> Lire l'article

Les thèses des étudiants font avancer les connaissances sur le double-fardeau de la malnutrition en Afrique

Le pôle francophone sur le double fardeau de la malnutrition (DFN), réalisé avec des institutions ouest-africaines, vise à renforcer les capacités de riposte face à la menace que représente pour l’Afrique la conjonction des problèmes nutritionnels de carences et de
« surcharge », telles que l’obésité ou le diabète. 
>>> Lire l'article

Organisation d'un colloque sur la décentralisation en Haïti

Le 22 mars avait lieu le 2e Colloque Ary Bordes. Le thème retenu opur cette édition concernait "la décentralisation : levier pour l’amélioration de la gouvernance du système de santé?"
Cet événement se proposait d’intégrer différents éléments d’expériences menées en Haïti comme à l’étranger et d’analyser leurs résultats, pour stimuler la réflexion des acteurs du système et contribuer à la formulation des orientations futures et souhaitables en termes de décentralisation sanitaire.
>>> Pour en savoir plus

DANS LES MÉDIAS

La collation des grades des étudiants haïtiens

46 femmes et hommes professionnels de santé haïtiens ont reçu le 24 mars leur diplôme de maîtrise de la Faculté de médecine de Montréal (UdeM) et de l’Université d’État d’Haïti (UEH).  
>>> Lire l'article paru dans Le Nouvelliste
>>> Lire l'article paru dans Forum

Recherche

Pour l'équité en santé au Burkina Faso

Des chercheurs montréalais et du Burkina Faso se concertent pour rendre les soins de santé plus accessibles. Les systèmes de santé mis en place en Afrique de l’Ouest depuis de très nombreuses années sont des systèmes où l’utilisateur est le payeur. Les malades doivent payer pour la consultation, pour les médicaments, les soins de santé, etc. Par conséquent, une grande partie des gens ne se rendent pas au centre de santé car ils n’en ont pas les moyens.
>>> Lire l'article

PUBLICATIONS

Nouvelle publication sur les traitements du VIH fournis gratuitement par les ONGS au Burkina Faso

Une nouvelle publication des chercheurs du CRCHUM et de l'UdeM pointe l'inéquité dans la distribution gratuite de traitements du VIH par les ONGs au Burkina Faso.Jusqu’en 2010, le Burkina Faso était un des rares pays ou l’accès aux antirétroviraux (ARV) était encore payant. Cependant, certaines organisations non-gouvernementales (ONG) exemptaient les patients de paiement. Cette étude avait pour objectif d’enquêter sur la façon dont les ONGs sélectionnaient les bénéficiaires de ces exemptions de paiement de soins en rationnant les services médicaux et psychosociaux complémentaires. >>> Lire l'article

Réduire les coûts médicaux des accouchements au Burkina Faso profite à tous, même aux plus pauvres

Depuis 2007, le Burkina Faso prend en charge 80% des coûts liés à l'accouchement. Les femmes sont tenues de payer les 20% restants, hormis les indigents, censés en être exemptés. Cette étude analyse la répartition des bénéfices et l'efficacité de cette politique ayant pour objectif d'accroître l'utilisation des services et réduire les coûts pour les ménages. >>> Lire l'article

Une nouvelle étude sur l'identification des plus pauvres par les travailleurs de rue du Burkina Faso

Les critères retenus par les travailleurs de rue pourraient mener le Burkina Faso à franchir une étape vers une couverture universelle des soins de santé.
>>> Lire l'article

Nouvelle publication portant sur le système de santé et la recherche

Dans cette étude, les chercheurs analysent les deux "solitudes" à travers l'histoire du paiement des soins au Burkina Faso
>>> Lire l'article



ANNONCES

Conférence canadienne sur la santé internationale de 2012 : jusqu'au 15 mai soumettre un résumé.

Le thème de cette conférence portera cette année sur "La santé internationale dans une économie mondiale en mouvance". >>> Plus d'informations

Création d'une plate-forme sur les problèmes négligés des systèmes de santé en Afrique de l’Ouest

Les chercheurs du LASDEL(Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local) travaillant sur les problèmes négligés au Niger  proposent à leurs homologues et aux professionnels de santé intéressés de participer à cette plate-forme d’échange, qui concernera dans un premier temps 6 « problèmes négligés »
>>> Lire l'article