L'UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL (UdeM)

L'Université de Montréal, dont le siège social est à Montréal, Québec, Canada a vu le jour en 1920. En 1967, elle est devenue un établissement à caractère public dont les buts sont l'enseignement supérieur, la recherche et le rayonnement international. L'Université de Montréal compte 13 facultés, deux écoles dont une école de santé publique, de nombreux départements et des écoles affiliées (dont l'École Polytechnique et l'École des hautes études commerciales, HEC). Elle compte également près de 200 centres et instituts de recherche qui, avec ses 2500 professeurs et chercheurs, repoussent chaque jour les limites du savoir. Grâce à ses 300 programmes de premier cycle et ses 400 programmes de second et troisième cycles, elle offre un panorama complet du savoir contemporain. Elle est également la seule université canadienne à couvrir l'ensemble des sciences de la santé. Avec ses écoles affiliées, elle est fréquentée par plus de 57 000 étudiants réguliers.

L'implication de l'Université de Montréal en coopération internationale
Dans le cadre de sa mission de formation et de recherche, l'Université de Montréal s'est solidement implantée dans les activités internationales au fil des années. L'internationalisation des communications et des connaissances, la nécessité pour de nombreux pays de se doter de personnel et d'institutions qualifiés dans plusieurs domaines où l'université possède de l'expertise et dispense des programmes d'enseignement, le développement d'initiatives dans le cadre de la francophonie et, au départ, l'intérêt de quelques individus pour la coopération internationale, ont largement contribué aux nombreuses collaborations qui ont été établies. L'Université de Montréal joue un rôle de premier plan sur la scène internationale; elle entretient des liens avec plus de 70 partenaires institutionnels et accueille plus de 6000 étudiants étrangers. Elle s'est résolument engagée dans la coopération internationale comme en témoigne sa politique en la matière.

Une université reconnue pour l'excellence de sa formation en santé
Le secteur de la santé compte parmi les champs d'excellence de l'Université de Montréal grâce à la présence de l'École de santé publique, de la Faculté de médecine, de pharmacie, de sciences infirmières, de médecine vétérinaire et de ses centres hospitaliers affiliés, particulièrement le Centre hospitalier de l'Université de Montréal et le Centre hospitalier mère-enfant Ste-Justine.

La Faculté de médecine 
La Faculté de médecine est issue d'une école de médecine fondée en 1843. Avec ses 20 départements, ses deux instituts, ses deux écoles et ses hôpitaux affiliés, elle couvre très largement le champ de la santé; son rôle s'étend bien au-delà de celui de la formation pré-médicale et de la spécialisation des médecins. De très nombreux autres professionnels de la santé y sont formés : orthophonistes, nutritionnistes, physiothérapeutes, ergothérapeutes, spécialistes de la toxicologie et de l'environnement.

En 1979, la Faculté de médecine s'impliquait dans un processus d'appui à la création de la Faculté de médecine à Sousse en Tunisie. L'intérêt pour la santé internationale a grandi et il apparut pertinent dans les années 80 de créer au sein de la Faculté, une structure particulièrement responsable des activités de coopération internationale, l'Unité de santé internationale.

L’École de santé publique de l’Université de Montréal
Depuis 2013, l’USI est rattachée à l’École de santé publique. Seule institution du genre au Québec, l'École est née d’un projet rassembleur dont la mission est d’être un pôle d'excellence et de réflexion critique en enseignement, recherche et expertise dans tous les champs de la santé publique. Institution d’avant-garde, elle vise à contribuer de façon durable à l’amélioration de la santé et du bien-être des populations au niveau local, national et international, à la gestion des risques pour la santé, à l’amélioration du système de santé ainsi qu’à la réduction des inégalités sociales de santé. 


Nous suivre