Nouvelles / Annonce
2 septembre 2010
Témoignage : Anne-Marie Turcotte-Tremblay, M.Sc. en Santé communautaire

Anne-Marie Turcotte-TremblayAnne-Marie Turcotte-Tremblay, détentrice d’une maîtrise en santé communautaire, a eu la chance de faire un séjour de 11 semaines au Bénin dans le cadre de son stage. En plus de nous en apprendre davantage sur le contexte entourant ce stage effectué à l’Unité de santé internationale, elle donne des conseils aux étudiants intéressés à vivre la même expérience qu’elle.
 

Dans quel contexte avez-vous réalisé votre stage?

Ce stage, réalisé de septembre à décembre 2008, s’est déroulé dans le cadre de ma maîtrise en santé communautaire au Département de médecine sociale et préventive de l’Université de Montréal. L’objectif du stage était de mieux comprendre les raisons du faible niveau de pénétration des mutuelles de santé au Bénin. Il visait également à identifier des stratégies pour accroître l’adhésion et la fidélisation des membres.
 

Pouvez-vous décrire votre stage? Comment s’est-il déroulé?

Mon stage s’est déroulé en trois phases. Pendant le premier mois, une phase de conceptualisation s’est déroulée à l’Unité de santé internationale. J’ai effectué une recension des écrits, développé un cadre conceptuel et élaboré une procédure d’entrevue.

Ensuite, j’ai effectué un séjour de 11 semaines au Bénin. J’ai réalisé 24 entrevues semi-structurées auprès d’intervenants impliqués dans des mutuelles implantées dans diverses régions. Des entretiens non structurés et une recherche documentaire ont complété l’information.

Une phase de recherche de solutions a suivi, au cours de laquelle j’ai organisé et animé deux ateliers d’échanges réunissant un total de 24 intervenants. J’ai rédigé et diffusé un compte rendu de ces ateliers.
À mon retour du Bénin, je me suis concentrée sur la diffusion des résultats. J’ai participé à divers colloques et rédigé un rapport sur les stratégies pour améliorer l’adhésion et la fidélisation.

> Consulter le rapport complet

Photo prise au Bénin avec les membres de l'AIMS au cours de l'été 2008


Quel a été votre parcours avant votre maîtrise en santé communautaire?

Je suis détentrice d’un Baccalauréat ès arts de l’Université McGill comportant une majeure en psychologie et une mineure en études du développement international. Au cours de ces études, j’ai travaillé comme assistante de recherche au Département de psychologie. J’ai également œuvré au Centre de l’amitié autochtone de Montréal (CAAM). J’y étais responsable d’un projet visant à évaluer la satisfaction de la clientèle quant aux services offerts.

J’ai réalisé ma première expérience en coopération internationale lors d’un stage au Carrefour canadien international (CCI) à l’été 2007. En plus de recevoir une formation sur la communication interculturelle et les enjeux de la solidarité, CCI m’a donné l’opportunité de travailler au Mali au développement et à la gestion d’un jardin maraîcher pour financer une école communautaire.

Je travaille présentement au Centre de Recherche de l’Institut Universitaire en Santé mentale Douglas en tant que coordonatrice de recherche. Nous réalisons deux études longitudinales sur les effets du stress maternel prénatal dû à un désastre naturel sur le développement des enfants à long terme.


Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaite réaliser un stage en santé mondiale?

Un stage d’initiation à la coopération internationale dans le cadre d’un organisme comme le CCI constitue une excellente préparation.

Je conseille également aux étudiants d’être persévérants et de contacter plusieurs superviseurs potentiels affiliés à différentes institutions. Il est alors possible d’apprécier les opportunités qu’ils peuvent offrir, les partenariats qu’ils ont à l’étranger et leur volonté d’investir temps et ressources pour appuyer un projet de stage.

Une fois le milieu de stage trouvé, il est important de sélectionner des cours qui pourront contribuer à la réalisation du stage. Je recommande aux étudiants de suivre un cours de lectures dirigées sur le sujet du stage ainsi que des cours de méthodes statistiques surpassant les exigences du programme afin d’avoir une bonne base théorique et méthodologique lorsqu’ils commenceront leur stage.


Nous suivre