Nouvelles / Projets
4 avril 2018
Des nouvelles du projet MEDIK

Le projet MÉDIK vient de démarrer sa quatrième année d’intervention dans cinq districts sanitaires de la région de Kayes. 

Les dernières semaines ont été notamment occupées par le bilan de l’année 2017 et la programmation pour 2018, d’abord par l’équipe du volet Appui technique du projet, puis avec les responsables régionaux et des districts sanitaires de la santé, du développement social et de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille.

Ces journées de discussion ont comporté plusieurs réflexions sur les stratégies et approches appuyées en cela par l’agent de suivi technique canadien du projet, Dr Henri Delatour. Également les représentantes du Groupement responsable  du volet Appui technique (CHUM-USI/CECI) ont pu au cours de cette même période faire des sorties sur le terrain à Kayes accompagnées d’une représentante de l’ambassade du Canada et d’un représentant d’Affaires mondiales Canada.

Ces déplacements ont permis non seulement d’échanger avec les équipes cadres des districts sanitaires, mais également de se rendre dans les aires de santé (niveau villageois) pour y apprécier certaines activités du projet susceptibles d’améliorer l’accès aux services de santé, par ex. : construction/réhabilitation de centres de santé communautaire (CSCom), fourniture d’équipement et de matériel pour ces centres, renforcement des capacités du personnel, mise en place de moto ambulance pour le déplacement entre les villages et de caisses villageoises de solidarité santé pour diminuer les barrières économiques etc.

Finalement un grand programme de sensibilisation des communautés visant la modification de certains comportements ou attitudes responsables de retard lors d’urgences obstétricales ou néonatales est en cours d’exécution et suscite déjà des engagements de la part des groupes ciblés.


Nous suivre