Nouvelles / Projets
26 avril 2018
MÉDIK

Dans le cadre du projet MÉDIK (Évacuation des mères dans cinq districts de la région de Kayes), avait eu lieu le 31 mars 2018 au chef-lieu du cercle de Nioro, l’inauguration de la première maison d’attente pour les femmes enceintes. Cette inauguration s’est déroulée en présence des autorités administratives et sanitaires, la présidente de la coordination des associations de femmes et organisations, l’équipe du volet Appui technique et son gestionnaire, Dr Soumaïla Diakité, les animatrices et animateurs de l’ONG malienne ADG impliquée dans le travail de sensibilisation des communautés.

À titre de rappel, une maison d’attente est destinée aux femmes qui vivent loin des Centres de santé communautaire (CSCom) ou des centres de santé de référence (CSRéf) et qui doivent bénéficier d’un accouchement assisté en raison de facteurs de risques importants. Ces maisons seront situées à proximité d’un CSréf, et les femmes enceintes pourront s’y rendre elles-mêmes, accompagnées d’une personne qu’elles auront choisie, pour y attendre le début du travail. Elles pourront s’y reposer en attendant leur accouchement. Ce temps de repos pourra être utilisé par le personnel du CSRéf pour les préparer à l’accouchement, aux soins à apporter au nouveau-né, et surtout pour établir le climat indispensable de confiance et de communication qui doit s’établir entre la future maman et le personnel. 

Une autre maison d’attente est en voie d’implantation sur le site du Centre de santé de référence de Bafoulabé. Également une autre approche a été retenue suite à une étude d’acceptabilité sociale avec les communautés et les responsables à savoir l’identification de familles d’accueil situées près d’un CSCOM où les femmes pourront loger.


Nous suivre