TOPICs : Plateforme technologique pour la démocratie et l’amélioration des systèmes de santé – Bénin, Burkina et RDC

BÉNIN
2017 - 2021

Mission :

Le projet vise à mettre à disposition des décideurs publics et de la population des plateformes technologiques et de renforcer les capacités des partenaires au Bénin, Burkina et RDC durant quatre ans (2017-2021) pour améliorer l’engagement des citoyens et rendre les systèmes de santé plus réactifs à leurs besoins, à l’aide des technologies de l’information et de la communication (TIC).

L’intervention s’intéresse à des problématiques de participation citoyenne dans les politiques de santé et de pouvoir d’agir (empowerment) grâce à l’expression d’opinion, pour la réédition de compte, redevabilité (accountability) et renforcement du système de santé, notamment sur la qualité de prise en charge des soins, l’accès et l’utilisation des services de santé pour la population en générale, et spécifiquement pour les plus marginalisés et vulnérables, notamment les femmes, les filles, les jeunes, les enfants et les plus pauvres (indigents).

Le projet a comme résultat ultime attendu l'habilitation accrue des femmes et des hommes, des jeunes, filles et des garçons, ainsi que des groupes marginalisés pour qu'ils puissent participer aux processus démocratiques, jouir de leurs droits de la personne et les exercer.

 

Intervention

Implantation de deux dispositifs de recueil d’opinion sur le système de santé et d'information des droits et devoirs en santé, et une plateforme technologique OpenData seront mis en service :

  • un service d’appel gratuit couplé à un serveur vocal interactif  permettant aux usagers des services de santé et aux professionnels de santé d’apporter leur opinion sur le système de santé (critiques positives et/ou négatives),
  • enquêtes et ciblage communautaire des indigent-e-s pour les identifier et recueillir leur perception de leur état de santé, leur utilisation et leur accès à des services et soins de santé. 
  • une plateforme technologique OpenData pour mettre à disposition en temps réel, librement et gratuitement les données collectées, et apportera de l’information sur les droits et devoirs en santé.

Cette plateforme relayera les opinions émises par la population auprès d’acteurs du système ou constituera une base d’information fournissant des données probantes pour les institutions locales, notamment les partenaires du projet, pour mener et soutenir des activités de transfert de connaissances, de plaidoyers et d’intégrations sociales. Ces opinions émises constituent aussi des éléments pour influencer la décision. Il s’agira d’une amélioration qualitative et quantitative, d’un point de vue de l’accessibilité aux soins, du système de santé pour l’ensemble de la population de ces pays, favorisant la jouissance et l’exercice de leur droit à la santé, droit à l’information et l’expression d’opinion.

 

Résultats immédiats attendus :

  • Connaissances accrues des agents de santé et des représentants des populations locales sur les moyens d’expression d’opinion disponibles à l’aide de la technologie, pour donner son opinion sur la gouvernance du système de santé, l’accessibilité aux services de santé, la qualité de la prise en charge et des soins de santé dispensés.
  • Compétences accrues des ONGs partenaires pour la collecte, l’analyse et la transmission d’informations fiables, compréhensibles et utiles aux populations, notamment les agents de santé, les femmes enceintes, en âge de procréer et les indigents.
  • Disponibilité et utilisation accrue des outils technologiques pour permettre aux agents de santé, la population notamment les femmes enceintes, en âge de procréer et les indigents, d’exprimer leurs opinions sur la gouvernance des systèmes de santé.
  • Accessibilité accrue aux informations concernant l’accès, l’utilisation et la qualité des services et leurs droits à la santé, par la technologie, des populations, notamment agents de santé, les femmes enceintes, en âge de procréer et les indigents au Burkina Faso, Bénin et RDC.
  • Sensibilisation accrue des décideurs publics par une disponibilité renforcée de données fiables, utiles et comparables, anonymes et agrégées des opinions des populations et notamment des agents de santé, des femmes enceintes, en âge de procréer et des indigents sur leur accessibilité aux services de santé, la qualité perçue des soins et services de santé.
  • Connaissances accrues par les décideurs publics des besoins et des droits des populations locales, notamment les agents de santé, les femmes enceintes, en âge de procréer, les jeunes et les indigents, en matière de gouvernance des systèmes de santé.

Partenariats:

Ce projet sera mis en œuvre par le partenaire de mise en oeuvre CHUM/USI (Centre Hospitalier de l’Université de Montréal/Unité de Santé Internationale). Le partenaire de mise en oeuvre est composé de partenaires internationaux tels que l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Bluesquare et Africasys. Les Ongs partenaires du projet sont : au Burkina Faso, l’ONG AGIR/SD (Action-Gouvernance-Intégration-Renforcement/Groupe travail en Santé et Développement) ; au Bénin, le Centre de Recherche en Reproduction Humaine et en Démographie (CERRHUD) et en RDC, le Réseau national pour le développement de la femme (RENADEF). Ces trois Ongs fortes de leur réseau et spécificité d’intervention offrent au projet une implantation facilitante des activités et partenariats locaux.

*PRÉSENTATON DU PROJET TOPICs *

 

*AFFICHE DU PROJET TOPICs *

 

Financement :

Affaires mondiales Canada

Lieu :

Afrique de l'Ouest, Afrique centrale et orientale
Haïti Bénin
Haïti Burkina Faso
Haïti République démocratique du Congo

Intervenants :

BIAU LALANNE, Sandrine — coordonnateur(trice) local
FRANÇOIS, Linda — coordonnateur(trice) à Montréal


Nous suivre